Les moyens de transport pour les vacances

** Les moyens de transport pour les vacances**

Parlons encore quelques lignes des vacances. Quand nous décidons de partir en vacances, en plus de penser aux choix du lieu qui devra répondre aux attentes des parents et surtout des enfants toujours très excités et enjoués à l’idée de ces vacances ; il faut aussi penser au moyen de locomotion. Suivant la destination le choix peut être multiple :

  • La voiture

La voiture a un côté pratique et confortable.

Les parents peuvent charger au maximum le coffre et même ajouter un coffre sur le toit pour les choses « au cas où » (oui oui maman et les bambins en ont plein 🙂 ) ils ne sont pas en manque d’idée de ce côté-là.

Les enfants peuvent s’installer confortablement avec leur : coussin, doudou, couverture, console, jouets… et même la TV sur les appuis-têtes est la bienvenue. Et le plus pour eux, ils peuvent crier, chanter,… sans embêter des passagers inconnus.

Oui, la voiture c’est sympa. On peut voir du paysage. Oui, enfin c’est sympa pour 2h grand maximum !! Parce que quand tu as 8 ou 9h de trajet avec tes enfants surexcités à l’idée de voir Mamie ou la mer ou Mickey… tu risques de devenir une hystérique au bout de 20 minutes ! Pourquoi 20 minutes? car quand ils sont rendus à te poser la même question pour la 52ème fois «quand est ce qu’on arrive ? », je peux te dire que tu es en train de compter le nombre de cheveux qui sont dans ta paume de main 🙂 et tu en déduis ce qui te resteras sur la tête à cette vitesse-là. Et si on essayait de les occuper et par la même occasion de se détendre. Vous avez certainement essayé ces jeux tels que : compter les voitures rouges, nan ? Trouver un mot qui commence par la même lettre ? Chanter ?…

Oui c’est rigolo, un temps, 20 minutes ! (bah oui les enfants se lassent vite 🙂) Combien d’heure de route tu disais chéri ?

Heureusement, l’Homme a inventé les aires de repos ; pas top pour Mr Budget :). Il y a tout ce qu’il faut. Même des douches pour ceux qui ont des bambins-vomito-mal de transport 😉

Lorsque tu pars en voiture, l’avantage c’est que tu choisis l’heure à laquelle tu pars :

  • La nuit c’est top, les enfants peuvent dormir. Oui MAIS ce que tu oublies c’est que tu arrives le matin à ta destination donc c’est le début de journée (surexcitante :)) pour les monstrinous ! ils seront au taquet tandis que toi tu seras CERNE(E), EPUISE(E), TENDU(E) par la route…Je te laisse deviner la suite
  • Le matin, très tôt, tu penses que les petits monstres (oui, à ce stade ce sont des monsrinous) vont dormir. Pff tu te trompes TOTAL ! Ils sont en pleine forme, et c’est parti pour X heures de cris, pleures, jeux, fous rires, …

Alors tu es toujours OK pour dire que la voiture c’est le top du top ? Et si on essayait un autre transport en commun ???

  • L’avion

L’idéal de l’avion c’est qu’il n’y a pas la fatigue de la route. On est dispo pour les monstrinous. Mais qu’est-ce qu’on entend par être dispo 🙂 ?

De mon côté, je prends souvent l’avion et je peux vous affirmer qu’1h40 c’est le maximum pour moi ET pour les autres passagers. Et pourtant je n’ai que 2 enfants. Et je fais en sorte de voyager avec mon mari ou un proche pour m’aider. Oui, oui pour M’AIDER à ne pas partir en courant. Vous me direz : « pour aller où ? Un avion en vol, il n’y a pas d’issue» si, si les toilettes !! Trêve de plaisanterie. Je m’explique : au début, en général, les enfants sont surexcités d’être dans un avion. Ils vont voir les nuages, survoler le paysage, reconnaître leur maison… puis pendant que le chef de cabine te demande d’être attentif aux explications des Stewards tes enfants, eux, auront fait le tour, au moins 2 fois, de tous les accessoires à leur disposition :

  • Tablette pliée-dépliée-pliée-dépliée… BLOQUEE = OUINNNNN !!
  • Protège appui-tête du siège passager avant : scratché-déscratché-scratché-déscratché…, avec des cheveux du passager restés accrochés :(= Mr ou Mme très très en colère !!! et ton enfant se marre en n’en plus s’arrêter (bientôt c’es toi qui t’arracheras les cheveux)
  • Sac à vomis : gonflé-dégonflé-gonflé-dégonflé… et hop le sac se retrouve comme par magie sur le passager de la 2ème ligne devant toi : Sauve qui peut !!!
  • Feuille explicative des issues de secours = c’est tellement pratique comme paillasson 🙂

Enfin le décollage arrive. Et là, accrochez-vous bien. C’est le cas de le dire ! Le chef de cabine explique que toute le monde (sans exception) doit être attaché et les volets à hublots remontés. Tu sais pas pourquoi mais c’est à ce moment là que tous les enfants deviennent hystériques : NON pour la ceinture quitte à t’envoyer un coup de ceinture dans la hanche. Alors tu te dis que s’il/elle reste assis(e) l’hôtesse n’y verra que du feu 🙂 Que dalle ! Soit elle l’a vu, soit ton monstrinou saute debout sur son fauteuil et tu te fais réprimander !!!! Au bout de 5 longues, très longues minutes tu parviens à discipliner ton enfant. OUF OUF, nous voilà tranquille 🙂 Attendez, ce n’est que le début car vient l’épisode du volet à hublot 🙂 C’est tellement rigolo de le fermer puis vite le remonter (genre comme si de rien) quand l’hôtesse FURAXE accourt ! … Elle est partie ? Allez rebelote !!

Voilà nous sommes au début du vol et tu as épuisé toutes les ressources nécessaires en 10 minutes. Ta mallette de secours c’est-à-dire de jouets a déjà volé sous les sièges. Le voyage promet d’être …

D.I.V.E.R.T.I.S.S.A.N.T.

Te voilà embarqué(e) dans un voyage aérien bercé par les « non », « arrêtes », « regardes les gros yeux  pas contents de Mr ou/et Mme »… (Ce qui te rassures c’est que 5 rangs devant et derrière, tu entends les mêmes mots. Et oui la plupart des parents vivent le même ENFER 🙂)

Parfois tu aimerais en rire comme par exemple lorsque l’un de tes petits caresse la tête sans cheveux du Mr de devant en disant « touches Maman, c’est tout doux, il s’est rasé comme Papa ce meussieur » 🙂 ou que l’autre enfant se met à charmer tous les passagers à t’en rendre mal à l’aise ou encore quand l’un glisse la tête dans le micro-espace entre les deux sièges de devant pour énerver un des enfants (lui !) qui est sagement  assis devant. 🙂

Il y a aussi les phrases des enfants à haute voix telle que « Maman, j’ai pété dans le ciel !!! Et toi ? »Pff  🙂

Et parfois, il y a les crises de pleures qui sont inconsolables mais vraiment inconsolables pour le malheur des parents et l’énervement des passagers.

Ne pas oublier les retards qui  t’obligent à rester bien au chaud dans l’avion qui lui même est bloqué sur le tarmac. La durée du voyage est alors prolongé °-°

Et puis, il y a les fois où tu voyages seul(e) (pour une fois) et que ton voisin est accompagné par son petit-être, tout mignon, tout chou. Tu sympathises avec ce voyageur et son marmot en racontant que tu as, toi aussi, des enfants. Malheur qu’est ce que tu n’as pas été dire !! Ce voyageur en profite pour te confier son être le plus cher pour pouvoir se reposer. Toi qui pensais que tu allais récupérer tes deux nuits endiablées entre copines, c’est R.A.T.é. !! La prochaine fois, me souvenir de dire que je suis allergique aux enfants 🙂 !

Alors à votre humble avis : voiture ou avion ? Avion ou voiture ?

Non, non, ne pas se décider maintenant. Il y a encore le train, l’auto-stop, le car, le bateau, la navette spatiale (ah non pas encore)

De mon côté, je n’ai pas de réponses car chacun a ses avantages et ses inconvénients et surtout ses anecdotes qui font rire plus tard !! 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s