Un blog, mais à quel prix?!

** Bloggeuse mais à quel prix? **

Je suis de retour après un long moment de silence. Pourquoi? Comme vous vous en doutez, utiliser les réseaux sociaux, publier des photos sur une appli, tenir un blog a quelques inconvénients. Comme je vous l’avais raconté dans mes dernières chroniques, une pause à durée déterminée s’imposait pour mon côté WorkingGirl. J’ai profité de cette pause pour prendre le temps d’écrire mes chroniques et partager avec vous mes passes-temps pendant cette période de break. Malheureusement, et bien évidemment j’aurais du m’y attendre, puisque je racontais uniquement des choses positives, certains lecteurs ou lectrices ont pu s’imaginer que j’étais en pleine forme et suffisamment reposée (eh oui, même loin de mon travail, je recevais des nouvelles). En effet, j’ai profité de cette période pour revoir des personnes que je n’avais vu, rencontrer des mamans, cuisiner, me divertir avec mes enfants. J’ai pensé qu’il était préférable d’écrire des choses positives et pétillantes que je vivais dans ce moment plutôt difficile à surmonter. Après avoir reçu ces échos, j’ai préféré mettre mon blog de côté pour ne pas attiser ces mesquineries.

Je ne souhaitais pas écrire une chronique sur cette période difficile que je traverse en ce moment car comme toute maman, je préfère relater mes moments d’amour avec ma famille et mes proches.

Alors petite parenthèse, pour ceux qui n’ont pas su lire entre les lignes, si je sortais autant ou rencontrais autant de personnes c’était pour éviter de me retrouver seule à cojiter et paniquer en pensant à mon travail. J’avais atteint un point de non-retour et cette pause s’est imposée. J’ai passé deux semaines à ressasser et essayer de comprendre ce qui m’arrivais car j’ai toujours travaillé et ayant une grande conscience professionnelle, je ne m’arrêtais qu’une fois le travail achevé. Même rentrée à la maison j’avais du mal à arrêter de penser à mes prochaines journées de travail. Je voulais toujours tout assumer, tout gérer, tout organiser puis un jour plus rien. Une vraie madeleine sans comprendre ce qui se passait. Ces deux semaines de pause ne m’ont pas été bénéfiques mais heureusement j’ai eu une semaine de vacances dans le Sud. Loin des soucis professionnelles, entourée de mes proches, soleil et chaleur au programme. Seule cette semaine m’a permis d’évacuer tout ce magma de stress. Puis aujourd’hui, je suis retournée au travail avec une boule au ventre. Je me croyais prête mais finalement je me suis trompée. Du coup, je peux reprendre mon activité professionnelle uniquement à 50%. Est-ce cela que nous appelons un Burn-Out, je n’en ai aucune idée. Ce dont je suis certaine c’est que ma famille et ma santé passent avant tout et que je vais essayer d’accepter cette période avec plus de sérénité et surtout de « lâcher-prise ».

 

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. donya dit :

    Courrage tu es une femme forte et tu vas vite reprendre ton pep’s naturel…

    Aimé par 1 personne

  2. mademoiselle.kah dit :

    Olalala! Que dire dans ces circonstances? D’abord, merci de partager un bout de toi ici avec nous. Je suis de tout cœur avec toi et te souhaite bon courage dans cette période difficile mais que je souhaite provisoire. Prends ton temps, profite de l’amour et du cocon familial et reviens-nous en pleine forme. Biz

    J'aime

    1. Merci pour ton adorable commentaire. Bises

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s