Un peu de moi dans cette transition

** « Regardes droit devant toi »**

Depuis quelques mois, je vis une transition professionnelle et personnelle, intense en réflexion, en remise en question, en doute… Mais je suis avant tout surmotivée et fière de pouvoir ENFIN me réaliser. Comme tout changement, il y a un temps d’organisation, d’adaptation puis ensuite de kiff total 😉

J’ai vécu (et surmonté 😉 ) mon premier mois comme un marathon. Oui c’est vraiment cela, une course aux papiers, aux rendez-vous Pôle Emploi, aux appels pour le côté administratif et la concrétisation des premières étapes de ma réorientation professionnelle. Vous connaissez tous ces moments où vous arrivez à un guichet et qu’on vous dirige vers un autre guichet, puis un autre bureau ou qu’il manque des documents. Et cerise sur le gâteau, puisque j’étais frontalière j’avais doubles files d’attente, doubles paperasses, doubles appels… Enfin bref, une course effrénée pour clôturer et rendre les papiers à temps ! Ah oui parce que lorsqu’il s’agit d’imposer des dates toutes les administrations s’alignent et pas de négociation possible 😉 Franchement au bout d’un mois et demi j’ai enfin pu souffler, me poser sur mon canapé et respirer puis me dire fièrement que tout était réglé (enfin presque). Je n’aurais jamais imaginé que cela me prendrait autant de temps et d’énergie. En effet après autant de temps à courir, à m’investir dans la réalisation de mon projet auprès de l’école, à rencontrer des professionnels, une question me trottait dans la tête : « oui mais après? quand tout sera cadré, organisé, signé, je ferai quoi de mon temps libre? » Bah oui, je m’étais autant investi dans toutes ces démarches sans prendre le temps de souffler, de me poser et de regarder ne serait-ce que le ciel… ça fait cliché? Et pourtant c’était bien vrai! Comme-ci inconsciemment je m’étais organisée un agenda de ministre pour ne pas, même ne surtout pas, avoir du temps à réfléchir. Eh oui après le côté paperasse, je devais aussi m’occuper de moi, pas mon avenir, nan nan. Moi, en tant que personne, mon ressentit, mes émotions. Il fallait que je laisse parler mon moi intérieur et très honnêtement c’est quelque chose que je voulais faire taire. Pourquoi me direz-vous puisque comme je le dis si bien je me réalise enfin?? En effet, je me réalise, je concrétise un projet qui me tiens vraiment à coeur. Cependant pour réaliser mon projet, je dois dire adieu à la routine, à un chemin tout tracé, à un très bon salaire (faut le dire), à devoir surmonter des obstacles, me confronter à mes croyances limitantes et à mes propres barrières. Oui, j’adore le domaine dans lequel je me lance, je participe à des conférences sur ce domaine, je rencontre des professionnels qui sont intéressés par mon profil atypique et séduits par ma détermination. Oui lorsque j’en parle je sens dans mon corps cette passion. Mais je sens aussi la peur de ne pas réussir. Et pourtant, et même heureusement c’est ce qui me pousse à encore plus me concentrer sur ce projet et le premier objectif : réussir le concours!

Alors maintenant que ce temps d’organisation et d’adaptation est passé, je peux vous dire que je profite pleinement de ce temps libre. Je suis présente auprès de mes enfants et mon mari. Je m’investis pleinement dans ma passion et je vais même réaliser un stage d’immersion à la fin du mois. Je vous avoue que je suis fière du chemin que j’ai parcouru et surexcitée de continuer à vivre cette nouvelle aventure.

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Isabelle MANTEAU dit :

    Surtout regarde en avant l’avenir qui s’offre à toi. Tout ce que tu as fait auparavant t’a enrichi et fait de toi ce que tu es aujourd’hui. Tu as choisi une nouvelle voie ,qu’elle t’apporte épanouissement et son lot de surprises…qui motive et rend la vie plus pétillante !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s