Imparfaite et fière de l’être, pas toujours évident

** Imparfaite et je l’accepte **

Ces derniers jours, suite à la situation actuelle c’est à dire confinement + télétravail + enfants à la maison + école en distanciel = 🙃 Super Maman devient un peu ffff .

Moi qui était si fière de mon titre de blog, qui prônait la non-perfection bah oui car personne n’est parfait !!! Eh bien je crois que je viens de me prendre l’effet boomerang.

Depuis bientôt deux mois, je me suis mise une pression de ouff. Je voulais assurer sur tous les fronts!

  • Être 100% dans mon télétravail, alors facile vous me direz, plus ou moins quand les enfants sont chez leur père
  • Donner tous, je dis bien tous les devoirs à mes aînés et assurer le programme scolaire
  • Continuer l’éveil de ma petite dernière qui fera sa 1ère rentrée scolaire en septembre (si tout va bien 😉 )
  • Acompagner petite dernière dans l’apprentissage de la propreté
  • Prendre le temps de jouer avec eux
  • Cuisiner des plats élaborés et équilibrés quotidiennement
  • Continuer mon sport (yoga matin et soir, courir tous les jours 1 semaine sur 2)
  • Maintenir ma maison propre, rangée, …

Alors au bout de 2 mois non stop à me transformer en jongleuse multi-tâches, des épis dans tous les cheveux, des cernes à rallonge, je crois que j’ai omis un truc, oui un méga truc « Moi » (Mais quelle égoïste cette maman 😉 ). Je me suis pliée en 4, en WonderWoman, à élaborer des plannings d’activités, de garde pour satisfaire les deux parents, mais moi dans tout ça, … Pfff

Et pourtant dans mon nouveau travail, comme dit notre CEO « c’est ok »!! Pas de surcharge ! A situation bizarre, mesures exceptionnelles prises ! Pour une fois dans mon expérience professionnelle, j’ai un CEO, une team (que j’adore 😍), une culture d’entreprise tournés vers L’HUMAIN !! Donc depuis le début du confinement, je m’entendais dire par mes collègues et CEO que c’est ok, d’abord les enfants ensuite le télétravail. Mais jusqu’à hier, Miss Culpabilité me chaperonnait et j’avais du mal à lâcher prise … Vous connaissez, cette Miss Culpabilité, celle qui te souffle dans l’oreille « Eh psst, tu viens de commencer ton taf, tu es en période d’essai, fais gaffe » ou « eh psst, tes enfants ! jouent avec eux! » ou « eh psst, ta maison est sale, regardes ton linge attend d’être repassé » ou « eh pssst, pas des pâtes encore! », … C’est bon vous voyez de quoi je parle ?! Ah oui puis comme si ça ne suffisait pas, je me fixais des objectifs sur mon avancement de développement personnel. Puis, arriva ce qui devait arrivé !! Le pneu a éclaté ! La cape de SuperWoman s’est décrochée ! Superwoman dans un style pop rétro - Telecharger Vectoriel Gratuit ...

Fallait bien que ça arrive ! Je me suis réveillée un bon matin, plus de forces du tout, des larmes qui inondaient mon visage, et mon lit me tenait prisonnière ! Mais Quenini ! C’est encore moi qui décide, nan ?! Alors je me suis levée telle une zombie et j’ai allumé mon ordinateur puis j’ai essayé, encore essayé mais plus possible. Il fallait que j’accepte que ce jour-là je devais impérativement me poser et laisser mes émotions bercer ma journée pour recharger mes batteries ensuite. Ce jour, mes deux superbes collègues ont immédiatement compris et m’ont imposé de faire une pause. Ce que j’ai fait. Je l’ai fais à ma manière. La première, vu que je suis une vraie pleurnicheuse (pour les bonnes comme pour les mauvaises choses), j’ai pleuré et encore pleuré. Et ce qui devait arriver, arriva, la crise d’angoisse a fait son apparition et là plus le choix. Seule chez moi, j’ai fait appel à mon grand-frère pour qu’il m’apaise avant que je ne tourne l’oeil (bah oui parce que les étoiles qui dansent devant les yeux c’est joli mais la nuit pas quand on est seule chez soi). J’ai repris mon calme et j’ai suivi ses conseils à lui. Prendre l’air, courir, casser sa routine, s’autoriser de craquer, s’autoriser d’être imparfaite, … Alors je suis allée courir 1h dans ma campagne, puis j’ai été chercher l’un de mes mets préférés, des sushis et pour le plaisir, des tartelettes au chocolat! Ah oui parce que j’ai aussi tendance à me frustrer niveau bouf de peur de trop grossir pendant ce fichu confinement …Et je me suis laissé aller toute cette journée. En fait, il était temps que je la prenne cette journée pour moi, sans travail, sans lessive, sans repassage, sans devoirs, sans obligation, sans frustration, …

En fait, j’ai voulu être parfaite sur toutes les coutures, je voulais être partout à la fois, sur tous les fronts. Ce que j’ai oublié c’est que pour être bien avec mes enfants, mes amis, mes proches, ma famille, mes collègues, il faut d’abord que je sois bien avec moi-même. Il est important de penser à soi pour pouvoir ensuite être disponible pour les autres. Moi qui suis si fière de mon nom de blog, il est temps pour moi d’accepter de nouveau qu’être une mère imparfaite, en plus d’être imparfaite dans d’autres domaines, c’est ok !

Chaque personne est différente et la plus belle chose que nous puissions nous offrir dans la vie c’est d’être authentique ! Alors, place à mon authenticité (et donc mon imperfectability;) )!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s